au coeur de la NATURE…
Nouveau Bloc

Volutpat sed ante ipsum.

Dignissim a viverra et quam dolor amet sed ut suscipit. Dui suscipit nunc imperdiet phasellus quam vitae velit lorem nullam et nibh pellentesque aenean sapien commodo.

G-H-I-J

HE Gingergrass

Indications (VT +) :

  • Rhinopharyngite, sinusite, otite, bronchite ++
  • Urétrite, cystites, vaginite, cervicite, salpingite, accouchement +
  • Acné à staphylocoque blanc, eczéma sec et suintant +
  • Oropharyngite, entérites bactérienne et virale ++
  • Fatigue cardiaque +
  • Virémie ++

Contre-indications : Aucune connue aux doses physiologiques

[wptab name=’Description’]Famille des Poacées

[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées : Herbes

  • Moonterpènes : (+)-limonène, (+)-alpha-phellandrène
  • Alcools : géraniol (35-65 %) ; alcool périllique
  • Monoterpénones : carvone

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Positivante
  • Antimicrobienne, antibactérienne ++, antifongique +++, antivirale ++
  • Tonique, utérotonique, neurotonique, cardiotonique +

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]

HE Genévrier commun érigé à terpinéol

.

Indications (VT +) :

  • Petite insuffisance hépatopancréatique, lithiase biliaire +++, entérocolite infectieuse ++

Contre-indications : Aucune connue aux doses physiologiques

.

[wptab name=’Description’]Famille des Cupressacées

Parfum : frais, doux, balsamique
Action énergétique : yang
Planètes dominantes : Soleil, Saturne
[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées : Baies

  • Monoterpènes (majoritaires) : alpha-pinène (34-46 %), sabinène (9-28 %), myrcène (6-8 %)
  • Sesquiterpèhnes : alpha-muurolène (2,5%)
  • Alcools terp. : linalol, terpinène-1-ol-4 (5-10%)
  • Aldéhydes : ald.campholénique (0,05%)
  • Cétones mono- eet sesquiterp. : camphre, pinocamphone, geijerone, junionone

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Antilithiasique +++
  • Tonique stimulante digestive, pancréatique ++
  • Anti-infectieuse

[/wptab]
[wptab name=’Beauté / Bien-Être’]

Influences psychologiques

Le genièvre, plante vigoureuse et vitale, qui devient souvent centenaire, est utilisée depuis l’Antiquité à des fins religieuses et thérapeutiques. En alchimie, le genièvre à une fonction primaire saturnienne : c’est une plante « atra », c’est-à-dire noire en latin, dont l’influence s’exerce au-delà du visible.
Au niveau du système nerveux, elle a une action relaxante et stimulante à la fois. Elle combat la faiblesse et la peur ; elle réchauffe et revitalise et donne de l’assurance aux personnes peureuses, timides ou frileuses.

Esthétique

Elle purifie la peau en cas d’acné, de séborrhée, de dermatite et d’eczéma. Après en avoir dilué quelques gouttes dans de l’eau, on l’applique sur la peau sous la forme de compresse.

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]

HE Hélichryse à capitules nus

Indications (VT +) :

  • Gingivite +++, pyrosis, gastrite, typhoïde, oropharyngite
  • Céphalalgie +
  • Goitre +
  • Aménorrhée, dysménorrhées, galactorrhée
  • Dermatoses, ulcère, ulcère variqueux, herpès +

Contre-indications : Aucune connue aux doses physiologiques

[wptab name=’Description’]Famille des Astéracées

[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées : Sommité fleurie

  • Monoterpènes : alpha- et beta-pinènes (4-5 % et 8-11 %), limonène (25-40 %)
  • Sesquiterpènes : beta-caryophyllène (7-10%), alpha-humulène (9-15%), germacrène D
  • Aldéhydes terp. : citronnellal (5%)
  • Oxydes terp. : 1,8-cinéole, caryophyllène oxyde

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Anti-inflammatoire ++
  • Antalgique +
  • Antiseptique +
  • Aphrodisiaque ( ?)

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]

HE Jatamansi ou nard de l’Himalaya

Indications (VT +) :

  • Tachycardie
  • Anémie
  • Psoriasis ++
  • Varices, hémorroïdes
  • Insuffisance ovarienne
  • Staphylococcie

Contre-indications : Non connues

[wptab name=’Description’]Famille des Valérianacées

Cette plante pousse dans les montagnes himalayennes, en Inde, au Pakistan, au Népal et au Tibet.

[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées : Racines

  • Sesquiterpènes : calarène, aristolène ; dihydroazulènes
  • Sesquiterpénols : valérianol, calarénol, nardol
  • Sesquiterpénals : valérénal
  • Sesquiterpénones : valéranone, nardostachone
  • Acides : ac. Jatamanshinique
  • Coumarines : coumarine

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Calmante (plexus cardiaque, solaire et sacré) +++
  • Stimulante ovarienne
  • Phlébotonique

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]

HE Gaulthérie couchée dit « wintergreen »

Indications (VT +) :

  • « Rhumatismes » musculaires, tendinite, crampe, arthrite
  • Epicondylite, polyarthrite rhumatoïde
  • Petite insuffisance hépatique ++
  • Hypertension, céphalées (d’origine hépato-circulatoire), coronarite (crise) (curatif) +++

Contre-indications : Aucune connue aux doses physiologiques

[wptab name=’Description’]Famille des Eriacées

[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées : Feuilles

  • Esters aromatiques : salicylate de méthyle (99 %)

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Antispasmodique ++
  • Vasodilatatrice
  • Anti-inflammatoire +++
  • Hépatostimulante +++

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]

HE Gayac

.

Indications (VT +) :

  • Asthénie +
  • Congestion du petit bassin ++, varices, hémorroïdes ++

Contre-indications : Aucune connue aux doses physiologiques

.

[wptab name=’Description’]Famaille des Zygophyllacées

[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées : Bois

  • Sesquiterpènes : alpha-bulnésène, alpha- et beta-guaiènes
  • Sesquiterpénols : bulnésol, guaïol
  • Oxydes sesquiterp. : guaïoside

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Stimulante +
  • Décongestionnante veineuse et lymphatique ++

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]

HE Hernandia ou Hazomalanga

Indications (VT +) :

  • Adénome prostatique (troubles mixtionnels) +++, prostatite ; impuissance
  • Hépatites virales, ictère ++, gastrite, aérophagie ; insuffisance pancréatique ; entérocolite virale, amibiase
  • Céphalalgie +
  • Eczéma ; zona, grippe

Contre-indications : Aucune connue (mais dermoagressive) déconseillée chez la femme

[wptab name=’Description’]Famille des Hermandiacées

[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées : Ecorse

  • Aldéhydes (en cours d’étude).

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Anti-inflammatoire ++
  • Décongestionnante prostatique +++
  • Antiscléreuse +
  • Anti-infectieuse, antibactérienne (staph.), antivirale ++, antiparasitaire (amibes)
  • Tonique excitante ++, stimulante pancréatique
  • Hormon-like (axe hypophyso-testiculaire)

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]

HE Hysope officinale ssp officinale

Indications (VT +) :

  • Rhinopharyngite, sinusite, bronchite, emphysème, asthme, toux, pneumonie +++
  • Cystite post-infectieuse
  • Plaies, ecchymose, cicatrice, lèpre
  • Sclérose en plaques (action indirecte)
  • Troubles ovariens (à la puberté)
  • Asthénie

Contre-indications : Bébé, enfant, grossesse, vieillards (neurotoxique, abortive)

[wptab name=’Description’]Famille des Lamiacées

L’hysope officinale est un arbrisseau que l’on trouve dans les environnements de type garrigue dans les régions méditerranéennes. Ses fleurs, qui peuvent être violettes, bleues, blanches ou rouges, sont groupées en épis.

Parfum : doux, épicé, herbacé
Action énergétique : yang
Planète dominante : Jupiter
[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées : Sommité fleurie

  • Monoterpènes (25-30%) : (-)-beta-pinène (15,2-22,87%)
  • Sesquiterpènes (12%) : beta-caryophyllène (2,91-3,21%), germacrène D (0,75%)
  • Sesquiterpénols (5-10%) : nérolidol (1,37%), spathulénol
  • Phénols méthyl-éthers (4%) : myrténol méthyléther (2,72%), chavicol méthy-éthers (0,8%)
  • Monoterpénones (45-58 %) : alpha- et beta-thujones (tr. Et 0,12 %), camphre, (-)-pinocamphone (11,85-12,18 %), isopinocamphone (31,67-32,57 %), (subchémotype possible : pinocamphone 53 %, isopinocamphone 5 %)

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Négativante
  • Anticatarrhale ++++, mucolytique, lipolytique, décongestionnante
  • Antiasthmatique (diminution de l’irritation des muqueuses bronchiques) ++
  • Anti-inflammatoire pulmonaire
  • Régulatrice des métabolismes des lipides (intestin grêle-foie)
  • Anti-infectieuse, bactéricide (staphylocoque, pneumocoque) + à ++, viricide +++, parasiticide +
  • Cicatrisante
  • Tonique (à faibles doses)

[/wptab]
[wptab name=’Soins’]

Influences psychologiques

Elle a un effet tonique sur l’esprit, qu’elle rend plus clair et lucide. Son action est semblable à celle de l’essence de basilic, quoiqu’elle soit moins incisive et pénétrante. De nombreux peuples de l’Antiquité parfumaient le pain avec de l’hysope pour purifier le sang et l’esprit.

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]

HE Géranium rosat ou odorant « Chine »

Indications (VT +) :

  • Dermatose infectieuses, acné surinfecté +++, impétigo ++
  • Colite infectieuse +
  • Asthénie, fatigue nerveuse ++
  • Rhumatismes ostéo-articulaires +

Contre-indications : Aucune connue aux doses physiologiques

.

[wptab name=’Description’]Famille des Géraniacées

[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées : Feuilles

  • Monoterpènes : alpha-pinène (0,35%)
  • Monoterpénols (55 %) : linalol (3,8 %), citronnellol (44,5 %), géraniol (6,5 %)
  • Esters terp. (25%) : formiates de citronnellyle (17,5%) et de géranyle,(2,2)%, propionates de citronnellyle (2,2%) et de géranyle (0,6%), butyrate (0,7%) et tiglate (1,6%) de géranyle
  • Monoterpénones : menthone (2%), isomenthone (4,5%)
  • Oxydes terp. : cis-trans-rose oxydes (2,25 et 1%)

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Anti-infectieuse, antibactérienne +++, antifongique ++
  • Tonique générale, tonique astringente +++
  • Antalgique ++

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]

HE Iris

.

Indications (VT +) :

  • Bronchites chronique et asthmatiforme +++, asthme +, coqueluche +
  • Dermatoses ++

Contre-indications : Non connues

.

[wptab name=’Description’]Famille des Iridacées

[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées : Rhizome

  • Aldéhydes : furfural, alpha- et beta-benzaldéhydes
  • Sesquiterpénones : ionones (majoritaires), gamma-irones
  • Esters : myristate déthyle
  • Acétophénones : acétophénone, acétovanillone (0,5%)
  • Acides gras (dans HE non délipidifiée) : acide myristique (83-96 %)

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Anticatarrhale, expectorante, mucolytique +++
  • Anthelminthique +

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]