au coeur de la NATURE…
Nouveau Bloc

Volutpat sed ante ipsum.

Dignissim a viverra et quam dolor amet sed ut suscipit. Dui suscipit nunc imperdiet phasellus quam vitae velit lorem nullam et nibh pellentesque aenean sapien commodo.

R-S-T

1 2 3 5

HE Souchet

Indications (VT +) :

  • Insuffisance digestive, diarrhées ++

Contre-indications : En cours d’étude (neurotoxique, abortive)

.

[wptab name=’Description’]Famille des Cypéracées

[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées : Racine

  • Sesquiterpènes : cypérène (15%), rotundène (5%)
  • Sesquiternols : patchoulanol (2%)
  • Sesquiterpénones : rotundone (5 %), isopatchoul-4(5)-en-3-one (16 %), patchoulénone (8 %)

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Décongestionnante +
  • Tonique digestive ++

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]

HE Ravensare anisé

Indications (VT +) :

  • Aménorrhée et oligoménorrhée +++, règles irrégulières, dysménorrhées, douleurs menstruelles, préménopause, ménopause
  • Dyspepsies, gastralgie, colite spasmodique, entéralgie, aérophagie, météorisme, flatulences, indigestion
  • Dyspnée d’origine nerveuse, asthme, bronchite asthmatiforme, congestion pulmonaire
  • Paralysie, douleurs lombaires, spasmophilie

Contre-indications : Enfant, grossesse ; si surdosage : hémorragie (intestin…)

[wptab name=’Description’]Famille des Lauracées

Le Ravensara est un genre d’arbre et d’arbustes appartenant à la famille des lauriers.

[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées : Ecorse

  • Sesquiterpènes : divers
  • Sesquiterpénoïdes : divers
  • Phénols méthyl-éthers : anéthole, chavicol M.E

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Oestrogen-like +++, emménagogue, facilite la délivrance, galactogène (augmente substantiellement la sécrétion lactée)
  • Antispasmodique neuromusculaire, modificatrice réflexe du SNC et de la moelle épinière d’où résolution musculaire et analgésie ; stupéfiante légère, antalgique
  • Carminative ++, stomachique, tonique et apéritive (augmentation légère des sécrétions digestives)
  • Cholagogue, cholérétique
  • Tonique et stimulante (à faible dose) : cardiotonique, tonique respiratoire

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]

HE Santoline « petit cyprès »

Indications (VT +) :

  • Verminoses intestinales +++
  • Ascaridose et parasitose cutanée ++

Contre-indications : Bébé, enfant, grossesse (neurotoxique, abortive)

.

[wptab name=’Description’]Famille des Astéracées

La Santoline petit cyprès est une plante herbacées. En France, elle est native de la région méditerranéenne et plantée ou subspontanée ailleurs.

[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées : Sommité fleurie

  • Monoterpènes : alpha- et beta-pinènes (5 et 1,8%)
  • Cétones terp. : artémisia cétone (39 %), alpha- et beta-santolinénones
  • Lactones sesquiterp.

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Anti-infectieuse, antifongique, antiparasitaire (ascaris) +++
  • Anticatarrhale, mucolytique ++

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]

HE Sugandha

Indications (VT +) :

  • Colites infectieuse et spasmodique +++
  • Infarctus +++, coronarite ++

Contre-indications : Aucune actuellement connue

.

[wptab name=’Description’]Famille des Lauracées

[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées : Baies

  • Sesquiterpènes : alpha-copaène (7,5%)
  • Oxydes : 1,8-cinéole (15%)
  • Esters : trans-cinnamate de méthyle (17-35 %)

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Antispasmodique +++
  • Anti-inflammatoire ++

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]

HE Sauge officinale

Indications (VT +) :

  • Grippe, bronchite, sinusite
  • Aphtose, entérite virale, insuffisance biliaire +++
  • Méningite virale, névrite virale ++
  • Polyarthrite rhumatoïde +
  • Aménorrhée, oligoménorrhée, préménopause +++, herpès génital, condylome, lésions planes, leucorrhées
  • Herpès labial ; cellulite ; plaies
  • « Mauvaise circulation »

Contre-indications : Grossesse, jeune enfant (neurotoxique, abortive)

Pathogénésie : malformations cardiaques quelquefois rencontrées chez les bébés dont la mère à usé de cette plante durant toute la grossesse ; crise cardiaque chez les sujets ayant utilisé cette plante durant des années.

[wptab name=’Description’]Famille des Lamiacées

Parfum : doux, herbeux, aromatique
Action énergétique : yin-yang
Planètes dominantes : Jupiter, Lune
[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées : Sommité fleuries

(fortes variations des pourcentages des composants durant le cycle végétatif)

  • Monoterpènes : alpha-thuène (0,21%), alpha-pinène (0,5-5,5%), beta-pinène (0,2%-3,3%), camphène (0,75%-3,5%), myrcène (tr.-1,2%), alpha et ?terpinènes (0,2% et 0,5%), limonène (0,5%-4,2%), cis- et trans-beta-ocimènes (0,3% et tr.), allo-ocimènne (tr.), paracymène (0,8% -1,6%), terpinolène (0,4%)
  • Sesquiterpènes : beta-caryophyllène (0,4%-7%), aromadendrènes (0,3%), allo-aromadendrène (0,3%), alpha-humulène (4), alpha et delta- cadinènes (0, 1%), alpha-maaliène, beta-copaène, alpha-corocalène, sellina-5, 11-diène, lédène
  • Hydrocarbures : cis- et trans-2-méthyl-3-méthylène-hept-5-ène (0,1% et tr.)
  • Alcools non terp. : 1-octène-3-ol
  • Monoterpénols : linalol (0,5-12%), terpinène-1-ol-4 (0,5-4%), alpha-terpinéol (0,1-9%), delta-terpinéol, bornéol (2-14%), tr.-thjanol-4 (0,4%), p-cyménol-8
  • Sesquiterpénols : viridiflorol
  • Esters nonterp. et terp. : isovalérate de méthyle (0,1%), acétates de bornyle (0,8-3,2%), de linalyle (0,6-2%) et de sabinyle (0,4%), isovalérate de linalyle
  • Phénols : thymol (tr.)
  • Oxydes (<15%) : 1,8-cinéole (5,5-14%), caryophyllène-oxyde (1,1%)
  • Monoterpénones (20-70 %) : (-) alpha-thujone (12-33 %)*, (+)-beta-thujone (2-14 %), (-)-camphre (1-26 %)
  • Aldéhydes : tr.-3-hexanal
  • Coumarines : aesculétine
  • Composants bifonctionnels : salvène

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Anticatarrhale, expectorante, mucolytique
  • Lipolytique +++, anti-cellulitique
  • Anti-infectieuse, antibactérienne spécifique (actif sur coques gr + : staph. doré + à +++, strep. B-h-gr. A. ++ à ++++, peu ou pas active sur entérobact. (gr-) : klebs. Et pseudom. A ++, coli-à ++), antifongique (sur cand. alb. A ++), antivirale +++
  • Cholagogue, cholérétique ++
  • Oestrogen-like, emménagogue
  • Cicatrisante
  • Régulatrice circulatoire
  • Tonique et stimulante (à faible dose)

[/wptab]
[wptab name=’Soins’]

Influences Psychologiques

Le système nerveux est également une fonction lunaire : nous savons que la Lune a une influence négative sur les personnes qui souffrent de troubles psychiques. La sauge aura un influx bénéfique en cas de nervosité, de caractère lunatique, de stress, en particulier dans les troubles ayant un rapport avec l’appareil reproducteur, par exemple la stérilité due au stress, les sautes d’humeurs en phase prémenstruelle, pendant les menstruations et à la ménopause. Dans tous ces cas, l’essence de sauge favorise le retour de la chaleur des vertus féminines.
Au niveau de l’état général, quelques gouttes d’essence de sauge dans l’eau du bain donnent une sensation agréable de bien-être et de détente et préviennent une sudation excessive.

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]

HE Solidage pubérulent

Indications (VT +) :

  • Artérite +++, endocardite, péricardite, spasmes coronariens ; lymphangite, adénites
  • Insuffisance splénique, grande anémie
  • Névrites, sciatique, névralgie du trijumeau ++
  • insomnie +

Contre-indications : Aucune connue aux doses physiologiques

[wptab name=’Description’]Famille des Astéracées

[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées : Herbes fleuries

  • Monoterpènes : alpha- et beta-pinènes, myrcène (major.), beta-phellandrène, limonène, cis- et trans-beta-ocimènes
  • Sesquiterpènes : beta-caryophyllène, alpha-humulène, (-)-germacrène D, cuprénène, pubérulène (% élevé), farnésènes, arcurcumène, gamma-bisabo-lène
  • Diterpènes
  • Monoterpénones : isothujone
  • Sesquiterpénones : germacrone
  • Esters : acétate de bornyle ; esters de benzyle

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Anti-inflammatoire +++
  • Régénératrice vasculaire (activation)
  • Décontractante (muscle cardiaque)
  • Tonique

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]

HE Thuya occidental

Indications (VT +) :

  • Plaies +, cicatrice +++, verrues planes +++, verrues bourgeonnantes +, herpès labial
  • Bronchite catarrhale, bronchite virale
  • Tumeurs végétante et évolutive ( ?)

Contre-indications : Bébé, jeune enfant, grossesse (redoutablement neurotoxique, abortive). A utiliser dans tous les cas avec la plus extrême prudence par voie interne

[wptab name=’Description’]Famille des Cupressacées

On l’appelle également : Cèdre blanc, Cèdre blanc du Canada, Thuya du Canada, Thuya d’Occident ou Balai

Le Thuya occidental est une espèce de conifère originaire du Nord-Est de l’Amérique du Nord.

[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées : Rameau

  • Monoterpènes : limonène (1%), (+)-sabinène (2-35%)
  • Sesquiterpènes
  • Monoterpénols : terpinène-1-ol-4 (3-6%)
  • Sesquitepénols : occidentalol (1,5-5%), occido (1-3%), alpha-, beta- et gamma-eudesmols
  • Esters terp. : acétate de (-)-bornyle (3-12%)
  • Monoterpénones : (-)-thujone (30-60 %), (+)-idothujone (8-14 %), (-)-fenchone (7-14 %), (-)-camphre (2-3 %), pipéritone

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Négativante
  • Anticatarrhale, mucolytique +++
  • Cicatrisante
  • Anti-infectieuse, viricide, virulicide (inconstant)
  • Anticancéreuse, Antitumorale ( ?)

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]

HE Sauge à feuilles de lavande

Indications (VT +) :

  • Rhinite, sinusite, bronchite, grippe, « refroidissement » ++
  • Asthénie
  • Névralgies

Contre-indications : Non connues

.

[wptab name=’Description’]Famille des Lamiacées

[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées : Sommité fleurie

  • Monoterpènes (<30%) : alpha-thujène, alpha- et beta-pinènes (6-8,5% et 3-6%), camphène (4-6%), sabinène, myrcène (2%), limonène, cis et trans-ocimènes, allo-ocimène
  • Sesquiterpèness : alpha-cubébène, alpha-copaène, alpha-gurjunène, cis- et trans-alpha-bergamotènes, beta-caryophyllène, alpha-humulène, aromadendrène, allo-aromadendrène, delta-cadinène, curcumène
  • Hydrocarbures : alpha-p-diméthylstyrène
  • Monoterpénols (env. 38%) : linalol (28 %), terpinène- 1 -ol-4, alpha- et delta-terpinéol (4 % et tr.), nérol, géraniol
  • Sesquiterpénols
  • Esters terp. : acétates de linalyle, de bornyle (1%), de sabinyle et terpényle
  • Oxydes terp. (env.32%) : 1,8-cinéole (32%)
  • Monoterpénones : camphre (1%)

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Positivante
  • Anticatarrhale ; expectorante +
  • Antiseptique, anti-infectieuse ++
  • Antalgique
  • Tonique général

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]

HE Thym

.

Indications (VT +) :

  • Sinusite, bronchite catarrhale +++, bronchite virale

Contre-indications : Aucune connue aux doses physiologiques

.

.

[wptab name=’Description’]Familles des Lamiacées

Ce sont des plantes rampantes ou en coussinet portant de petites fleurs rose pâle ou blanches. Ces plantes sont riches en huiles essentielles et à ce titre font partie des plantes aromatiques.

[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées : Sommité fleurie

  • Monoterpènes : alpha-thujène (0,4%), alpha-pinène (2,5%), beta-pinène (2%), camphène (0,2%), sabinène (1%), myrcène (0,2%), limonène (2,8%), p-cymène (1,3%), terpinolène (4%)
  • Sesquiterpènes : beta-caryophyllène (0,1%), beta-gurjunène (0,3%), allo-aromadendrène (0,2%), gamma et delta- cadinènes (0,1%), alpha-copaène (tr.), longifolène (tr.)
  • Monoterpénols : cis- et trans-thujanols-4 (0,2%), linalol (10-20%), 3-terpinène-1-ol (0,2%), terpinène-1-ol-4 (0,4%), tr.pinocarvéol (8%), géraniol (0,2%)
  • Esters terp. : acétates de linalyle (1,5%), de 3-terpinène-1-yle (0,2%), de bornyle (0,2%), de tr.pinocarvyle (0,5%), de terpényle (2-7%) et de géranyle (0,1%), isovalérates divers
  • Oxydes terp. : 1,8-cinéole (55-75 %), caryophyllène oxyde (tr.)
  • Monoterpénones : camphre (4%)
  • Phénols : thymol (tr.-5%)

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Anticatarrhale, expectorante (par stimulation des glandes à mucine), décongestionnante bronchopulmonaire +++
  • Anti-infectieuse, antibactérienne, antiseptique

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]

HE Thym vulgaire à thujanol

Indications (VT +) :

  • Otite ++, sinusite +, rhinite ++, rhinopharyngite ++, grippe +++, bronchite +++, alvéolite +
  • Stomatite ++, amygdalite ++, entérocolite + ; diabète (adj.) ; aérophagie +, digestion lente, petite insuffisance hépatique +++
  • Cystites +, vulvo-vaginite +++, cervicite +++, endométrite +, salpingite +, balanite ++, urétrite +, prostatite +, condylome vénérien ++
  • Dermite +++
  • Arthrose, tendinite, troubles nerveux, asthénie +++

Contre-indications : Aucune connue aux doses physiologiques

[wptab name=’Description’]Familles des Lamiacées

Ce sont des plantes rampantes ou en coussinet portant de petites fleurs rose pâle ou blanches. Ces plantes sont riches en huiles essentielles et à ce titre font partie des plantes aromatiques.

Parfum : frais, balsamique, fort
Action énergétique : yang
Planètes dominantes : Mercure, Vénus
[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées :

  • Monoterpènes : myrcène, gamma-terpinène
  • Monoterpénols (50 %) : (+)-trans-thujanol-4, (+)-terpinène- 1 -ol-4, cis-myrcènol-8, (-)-linalol

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Anti-infectieuse, bactéricide ++ (chlamydia +++), viricide puissant ++ ;
  • Immunostimulante (aug. IgA)
  • Stimulante hépatocytaire
  • Réchauffante (activatrice circulatoire)
  • Neurotonique, équilibrante (SNC, bulbe rachidien, cervelet)
  • Hormon-like, antidiabétique

[/wptab]
[wptab name=’Soins’]

Influences Psychologiques

En tant que stimulant, le thym agit à la fois au niveau de la psyché, éveillant l’intelligence et améliorant la mémoire et la capacité de concentration, en cas de fatigue mentale, de stress et de surmenage.
En cas de faiblesse physique ou mentale, de convalescence, de fatigue, il est bon de puiser à la source de la sagesse des Anciens et de retrouver son énergie et restaurer les échanges entre une fonction et l’autre de l’organisme grâce à cette plante mercurienne. Une douche ou un bain enrichis de 2 gouttes d’essence de thym permettent de passer rapidement du sommeil à l’éveil, de coordonner l’esprit et le corps et de remettre à neuf les fonctions sensorielles (vue, ouïe) et de communication (langage). Les essences naturelles étant d’une souplesse d’utilisation extraordinaire, cette action stimulante est modulable, dans le sens où elle est aussi rééquilibrante et sédative en cas d’insomnie et de nervosité. On peut donc les utiliser dans le bain ou pendant les douches revitalisantes du matin.

Intimité

Il a en outre une action légèrement aphrodisiaque et favorise les menstruations.

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]

1 2 3 5