au coeur de la NATURE…
Nouveau Bloc

Volutpat sed ante ipsum.

Dignissim a viverra et quam dolor amet sed ut suscipit. Dui suscipit nunc imperdiet phasellus quam vitae velit lorem nullam et nibh pellentesque aenean sapien commodo.

U-V-W

HE Valériane japonaise ou Kesso

Indications (VT +) :

  • Neurasthénie, agitation
  • Tachycardie
  • Fièvre

Contre-indications : Mal connues

.

[wptab name=’Description’]Famille des Valérianacées

[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées : Racine

  • Monoterpènes : (-)-alpha-pinène, (-)-camphène, limonène
  • Sesquiterpènes : azulène
  • Alcools : alpha-terpinéol, al. kessylique
  • Esters : acétate et isovalérate de (-)-bornyle, ac. de kessyle
  • Aldéhydes : valérald. ( ?)
  • Acides : ac. acétique et isovalérique

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Sédative, tranquillisante +++
  • Hypothermisante +

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]

HE Valériane des Indes

.

Indications (VT +) :

  • Hémorroïdes externes et internes, varices +++
  • Asthénie ++

Contre-indications : Non connues

.

[wptab name=’Description’]Famille des Valérianacées

[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées : Racines

  • Sesquiterpènes : alpha, beta et gamma-patchoulènes
  • Sesquiterpénols : patchoulol (major.), maaliol
  • Sesquiterpénones : valéranone
  • Acides : ac. isovalérianique
  • Esters : alpha-hydroxy-isovalérate d’amyle
  • Oxydes : maalioloxyde.

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Décongestionnante veineuse, phlébotonique +++
  • Neurotonique

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]

HE Verveine citronnée

Indications (VT +) :

  • Angoisse, stress, insomnie, certaines dépressions ++++, fatigue nerveuse, sclérose en plaques
  • Entérocolite ++, amibiase, kystes amibiens, maladie de Crohn ++, cholécystite, diabète
  • Cystite colibacillaire, gravelle
  • Psoriasis
  • Coronarite, tachycardie, fatigue cardiaque, hypertension, maladie de Hodgkin, malaria
  • Asthme (préventive des crises)
  • Fatigue et faiblesse oculaires
  • Rhumatismes

Contre-indications : Aucune connue aux doses physiologiques (éviter la voie cutanée en raison des furocoumarines)

[wptab name=’Description’]Famille des Verbénacées

Parfum : frais, doux, citronné
Action énergétique : yang
Planètes dominantes : Mercure, Vénus

[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées : Feuilles

  • Monoterpènes (6%) : (-)-limonène (5-15%)
  • Sesquiterpènes (18%) : beta-caryophyllène (3-3,8%), germacrène D (1,8%), alpha-farnésène (4%), alpha-curcumène (4,5%)
  • Alccols aliph. (1-1,5%) : octène-1-ol-3 (1%)
  • Monoterpénols (15-16%) : (+)-alpha-terpinéol (1,5-2,5%), citronnellol (1%), nérol (0,5-5%), géraniol (0,5-6%)
  • Sesquiterpénols (4-5%) : (+)-nérolidol (1,3-2%), spathulénol (2,5-3%), caryophylladiénols I, II et III
  • Esters terp. (6%) : acétates de néryle (4) et de géranyle (1,8%)
  • Aldéhydes (39-40 %) : citrals : néral (12 %) et géranial (26 %), photocitrals et épiphotocitrals (1,5%)
  • Oxydes terp. : 1,8-cinéole (3-6%) (-)-époxycaryophyllène (1,5%), beta-caryophyllane oxyde (2,6%)
  • Furocoumarines (tr.)

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Négativante
  • Anti-inflammatoire puissante +++
  • Antipyrétique
  • Eupeptique ++
  • Stimulante vésiculaire et pancréatique, stimulante splénique, stimulante nerveuse (action sur le cervelet et le SNC), stimulante gonadique (testicules, ovaires)
  • Litholytique
  • Hormon-like (thyroïde, pancréas)
  • Anti-infectieuse variable (BK)

[/wptab]
[wptab name=’Soins’]

Influences Psychologiaues

Cette huile essentielle agit sur le système nerveux, avec un effet pouvant être tonique ou sédatif, amenant un équilibre du tonus de l’humeur. La verveine odorante éclaircit l’esprit, et, en tant que plante mercurienne et donc appropriée pour les échanges et les contrôles, suscite une meilleure compréhension et communication, renforçant l’intensité des relations.

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]

HE Vergerette de Naudin

Indications (VT +) :

  • Insuffisances hépatopancréatique et biliaire +
  • Coronarite ++
  • Retard pubertaire (homme et femme) +++

Contre-indications : Non connues

[wptab name=’Description’]Famille des Astéracées

Conyza bonariensis, la vergerette de Buenos Aires, est une plante herbacée. Elle est considérée comme une espèce invasive en Europe.

[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées : Herbes fleuries

  • Monoterpènes (20-30%) : alpha- eet beta- pinènes, (+)-limonène (+++)
  • Sesquiterpènes (5-15%) : alpha-cubébène, élémène, beta-bisabolène
  • Alcools terp. (5-10%) : alpha-terpinéol; nérolidol
  • Esters poliacétyléniques : trans-2- et cis-2 « lachnophyllum » méthyl-esters (40-60 %)
  • Lactones : lachnophylum-gamma-lactone

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Positivante puis négativante
  • Antispasmodique ++, coronaro-dilatatrice
  • Hormon-like +++
  • Stimulante hépatopancréatique +

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]

HE Vétiver

Indications (VT +) :

  • Insuffisance pancréatique, congestion hépatique
  • Coronarite, vascularite +++
  • Urticaire, infections en général
  • Immunodépression +++
  • Aménorrhée, oligoménorrhée

Contre-indications : Aucune connue aux doses physiologiques

[wptab name=’Description’]Famille des Poacées

La plante se présente sous forme de grandes touffes vertes, dont la racine, se développant verticalement, peut atteindre des profondeurs allant jusqu’à trois mètres. C’est surtout cette racine que les Européens connaissent.

Le mot vétiver, apparu dans la langue française au début du XIXème siècle, est emprunté au tamoul vettiveru, sans doute par l’intermédiaire de l’anglais. Il est appelé khus khus dans plusieurs régions de l’Inde et xieng geng sao en chinois.

Parfum :boisé, doux et sec
Action énergétique : yang
Planète dominante : Mercure
[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées :

  • Sesquiterpènes : vétinène, tricyclovétivène, vétivazulène
  • Sesquiterpénols : vétivénol, tricyclovétivénol
  • Esters sesquiterp. : acétate de vétivényle
  • Sesquiterpénones : alpha- et beta-vétivones

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Tonique stimulante glandulaire, circulatoire +++, artérielle et veineuse
  • Immunostimulante, adénostimulante
  • Emménagogue

[/wptab]
[wptab name=’Soins’]

Influences Psychologiques

Son utilisation en aromathérapie concerne particulièrement la sphère psychique, sur laquelle il exerce une action stimulante, en cas de fatigue, de dépression, de manque d’énergie. Il a un effet rééquilibrant en cas de stress, de peur, de tension. L’action du vétiver varie selon les individus et doit être testée individuellement : pour certaines personnes c’est l’effet relaxant et sédatif qui prévaut ; on l’utilisera alors en bain ou en massage le soir, avant de se coucher pour favoriser l’arrivée du sommeil. Pour d’autres, en revanche, il a une action tonique et énergisante. Dans ce cas, il est conseillé de se servir de cette essence lors de la douche du matin et d’éviter toute application le soir, afin d’éviter de stimuler le système nerveux, ce qui rendrait l’endormissement plus difficile.

Esthétique

Ajoutée à l’eau pour des compresses et des lavages, elle est utile pour l’hygiène des peaux grasses à tendance acnéique.

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]

HE Valériane officinale

Indications (VT +) :

  • Neurasthénie, agitation +++
  • Tachycardie
  • Fièvre

Contre-indications : Mal connues

.

[wptab name=’Description’]Famille des Valérianacées

On l’appelle souvent Herbe aux chats, mais aussi Petite Valériane, Herbe à la Meurtrie, Herbe de saint Georges.

[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées : Racine

  • Monoterpènes : apha-pinène, camphène
  • Sesquiterpènes : beta-caryophyllène, azulène
  • Monoterpénols : géraniol, alpha-terpinéol, bornéol
  • Esters terp. : acétate, formiate, butyrate et isovalérate de bornyle
  • Sesquiterpénals : valérénal
  • Sesquiterpénones : valéranone (existence d’un chémotype sans valéranone)
  • Acides : ac. isovalérique et acétoxyvalérique

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Sédative, tranquillisante (action dépressive centrale et myorelaxante, avec dim. De la respiration et de l’activité motrice) +++
  • Hypothermisante +

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]

HE Vergerette du Canada

Indications (VT +) :

  • Insuffisance hépatopancréatique +
  • Coronarite ++
  • Rhumatismes ++
  • Retard pubertaire (homme et femme) ++

Contre-indications : non connues

[wptab name=’Description’]x

On l’appelle également : Vergerolle du Canada ou encore Érigéron du Canada

La Vergerette du Canada, est une plante herbacées annuelle rudérale .

Originaire d’Amérique centrale et du nord, elle s’est naturalisée en Europe et est très courante voire localement invasive. On la récolte pour ses sommités fleuries au début de l’automne.

C’est une mauvaise herbe de plus en plus fréquente, notamment en ville et en milieu périurbain, sur les friches industrielles et voies ferrées, où elle peut pousser dans le moindre interstice.

[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées : Herbes fleuries

  • Monoterpènes
  • Sesquiterpènes
  • Alcools terp.
  • Esters pokyacétyléniques : trans-2, cis-2-8 et cis-2, cis-8- « matricaria » méthyl-esters (20-30%)
  • Lactones

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Stimulante hépatopancréatique +
  • Antirhumatismale ++
  • Antispasmodique ++, coronaro-dilatatrice
  • Hormon like ++

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]