au coeur de la NATURE…
Nouveau Bloc

Volutpat sed ante ipsum.

Dignissim a viverra et quam dolor amet sed ut suscipit. Dui suscipit nunc imperdiet phasellus quam vitae velit lorem nullam et nibh pellentesque aenean sapien commodo.

X-Y-Z

HE Zdravets

Indications (VT +) :

  • Pathologies catarrhales mucopurulentes respiratoires et génitales ++
  • Cancers (certains) +++

Contre-indications : Bébé, enfant, grossesse (neurotoxique, abortive)

.

[wptab name=’Description’]Famille Géraniacées

[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées : Herbe

  • Monoterpènes (4%)
  • Sesquiterpènes (16%) : alpha-santalène, beta-caryophyllène, beta-élémène, selina-3,7(11)-diène, guaïazulène
  • Sesquiterpénols : sélinol
  • Sesquiterpénones (env. 50 %) : germacrone (50 %), germazone

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Mucolytique, lipolytique ++
  • Antitumorale +++

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]

HE Ylang ylang (2ème et 3ème)

Indications (VT +) :

  • Dermatoses, gale +++
  • Pathologies spasmodiques (abdomen, petit bassin) ++

Contre-indications : Non connues

[wptab name=’Description’]Famille des Anonacées

Lylang-ylang , ou ilang-ilang, est un arbre originaire d’Asie du Sud-Est. On le cultive pour ses fleurs dont on extrait par distillation une huile essentielle très utilisée en parfumerie.

Parfum : doux, intense, suave, floral
Action énergétique : yin
Planète dominante : Vénus

[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées : Fleurs

  • Sesquiterpènes (% élevé) : alpha-farnésène
  • Esters : benzoate de benzyle

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Antiparasitaire +++
  • Antispasmodique ++
  • Anti-inflammatoire ++

[/wptab]
[wptab name=’Soins’]

Influences psychologiques

L’ylang-ylang a un effet un remarquablement relaxant sur le système nerveux. Son parfum suave et exotique est très agréable et a un effet calmant et légèrement euphorisant. Elle est donc indiquée dans des cas de stress et de tension nerveuse, d’anxiété et de dépression, comme d’autres huiles florales délicates telles que l’essence de jasmin, de fleur d’oranger et de rose avec lesquelles elle peut être associée pour créer un effet de synergie sur le psychisme. Il est aussi conseillé d’associer l’ylang-ylang à la marjolaine et au basilic, à l’effet plus stimulant. On dit aussi de cette fleur qu’elle « atténue la colère provoquée par la frustration ». L’effet calmant et apaisant est obtenu plus efficacement si l’essence est utilisée dans des bains ou pour des massages relaxants.

Esthétique

Pour les cheveux : les jeunes filles moluquoises mettaient les longs pétales recourbés à macérer au soleil dans de l’huile de coco pour préparer un onguent qu’elles étalaient sur leurs cheveux. Les colons partirent de cette coutume et utilisèrent l’ylang-ylang pour une huile capillaire appelée « huile de Macassar ».
Elle donne des résultats excellents pour la peau, lorsqu’elle est appliquée en massage facial ainsi que pour les cheveux, qu’elle renforce et dont elle freine la chute. Dans ce cas, il est très conseillé d’utiliser l’ylang-ylang en friction et massage du cuir chevelu, en le mélangeant à d’autres essences agissant dans le même sens, par exemple le romarin ou le laurier.

Intimité

En Indonésie, ses fleurs sont éparpillées sur le lit nuptial : cette essence est une de celles les plus fréquemment indiquées comme aphrodisiaques, elle est donc recommandée en cas de diminution du désir sexuel.

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]

HE Ylang ylang (totum et extra)

Indications (VT +) :

  • Tachycardie, hypertension artérielle ++
  • Asthénie sexuelle, frigidité +
  • Diabète +

Contre-indications : Aucune connue aux doses physiologiques

[wptab name=’Description’]Famille des Anoncées

L’ylang-ylang , ou ilang-ilang, est un arbre originaire d’Asie du Sud-Est. On le cultive pour ses fleurs dont on extrait par distillation une huile essentielle très utilisée en parfumerie.

Parfum : doux, intense, suave, floral
Action énergétique : yin
Planète dominante : Vénus
[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées : Fleurs

  • Sesquiterpènes : alpha-farnésène
  • Alcools monoterp. Et arom. : (-)-linalol (55 %), al. Benzylique
  • Alcools sesquiterp. : farnésol
  • Esters : acétates de géranyle (5%) et de benzyle (10%), benzoate de benzyle
  • Phénols : p-crésol
  • Phénols méthyl-éthers : p-crésol M.E. (15%)

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Antispasmodique, équilibrante +++
  • Tonique sexuelle +
  • Antidiabétique (adj.) +

[/wptab]
[wptab name=’Soins’]

Influences psychologiques

L’ylang-ylang a un effet un remarquablement relaxant sur le système nerveux. Son parfum suave et exotique est très agréable et a un effet calmant et légèrement euphorisant. Elle est donc indiquée dans des cas de stress et de tension nerveuse, d’anxiété et de dépression, comme d’autres huiles florales délicates telles que l’essence de jasmin, de fleur d’oranger et de rose avec lesquelles elle peut être associée pour créer un effet de synergie sur le psychisme. Il est aussi conseillé d’associer l’ylang-ylang à la marjolaine et au basilic, à l’effet plus stimulant. On dit aussi de cette fleur qu’elle « atténue la colère provoquée par la frustration ». L’effet calmant et apaisant est obtenu plus efficacement si l’essence est utilisée dans des bains ou pour des massages relaxants.

Esthétique

Pour les cheveux : les jeunes filles moluquoises mettaient les longs pétales recourbés à macérer au soleil dans de l’huile de coco pour préparer un onguent qu’elles étalaient sur leurs cheveux. Les colons partirent de cette coutume et utilisèrent l’ylang-ylang pour une huile capillaire appelée « huile de Macassar ».
Elle donne des résultats excellents pour la peau, lorsqu’elle est appliquée en massage facial ainsi que pour les cheveux, qu’elle renforce et dont elle freine la chute. Dans ce cas, il est très conseillé d’utiliser l’ylang-ylang en friction et massage du cuir chevelu, en le mélangeant à d’autres essences agissant dans le même sens, par exemple le romarin ou le laurier.

Intimité

En Indonésie, ses fleurs sont éparpillées sur le lit nuptial : cette essence est une de celles les plus fréquemment indiquées comme aphrodisiaques, elle est donc recommandée en cas de diminution du désir sexuel.

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]

HE Zanthoxyle

Indications (VT +) :

  • Arthrite
  • Agitation, anxiété, nervosisme
  • Choléra

Contre-indications : Non connues

[wptab name=’Description’]x

[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées : Fruits

  • Monoterpènes divers
  • Aldéhydes terp. : citrals

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Anti-inflammatoire
  • Sédative
  • Anti-infectieuse

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]

HE Zédoaire

.

Indications (VT +) :

  • Insuffisance digestive, dysphagie ++

Contre-indications : Non connues (probablement neurotoxique, abortive)

.

[wptab name=’Description’]Famille des zingibéracées

La zédoaire pousse dans les forêts pluvieuses tropicales et sub-tropicales. Ses fleurs parfumées sont jaunes avec des bractées rouges et vertes. Le rhizome est tubéreux et très ramifié.

[/wptab]
[wptab name=’Composition’]Parties utilisées : Rhizome

  • Monoterpènes : alpha-pinène
  • Sesquiterpènes : Zingibérène
  • Alcools monoterp. : bornéol
  • Diols sesquiterp. : curcumodiol
  • Cétones monoterp. : camphre
  • Diones sesquiterp. : curdione
  • Cétones et cétone-oxydes furano-sesquiterp. : curzérénone, zédoarone
  • Zédérone

[/wptab]
[wptab name=’Propriétés’]

  • Stimulante digestive, carminative ++, cholagogue, cholérétique +

[/wptab]
[end_wptabset skin= »pepper_grinder » location= »top » width= »400 px » onhover= »1″ ]